Sélectionner une page

Le gouvernement ukrainien a décidé le 11 novembre la fermeture des commerces non essentiels pour les 3 prochains week-ends, soit jusqu’au 30 novembre, en réponse à une recrudescence des cas de contamination au Covid-19. La mesure entrera en vigueur de 00h01 (heure locale) les samedis jusqu’à 00h01 les lundis chaque week-end concerné. Les magasins d’alimentation, les pharmacies et les banques resteront ouverts.

L’option du confinement strict a été écartée par le gouvernement en raison des conséquences économiques que cette mesure entraînerait.

Quelques heures avant l’annonce gouvernementale, environ 2 000 manifestants, principalement identifiés comme des employés de la restauration et de l’industrie du cinéma, s’étaient mobilisés en protestation contre ce durcissement devant le siège du gouvernement à Kiev.

Aussi, une poursuite des mobilisations en protestation contre le durcissement des restrictions liées au Covid-19 est à anticiper au cours des prochains jours dans les centres urbains. Ces manifestations pourraient être violemment dispersées par les forces de sécurité. Il convient de s’en tenir éloigné.

Le 11 novembre, les autorités sanitaires locales comptabilisaient 489 808 cas de Covid-19 et 8 947 décès. Le ministre de la Santé ukrainien a averti que « le pire » restait à venir. Un nouveau durcissement des restrictions liées au Covid-19 pourrait entraîner une intensification des manifestations contre celles-ci.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.