Sélectionner une page

Selon des sources médiatiques, des incidents sont survenus ce jour dans la capitale en marge de manifestations organisées à l’occasion d’un débat parlementaire portant sur l’examen d’amendements constitutionnels, notamment demandés par les militants pro-démocratie.

Les forces de police ont fait usage de gaz lacrymogène et de canons à eau afin de disperser les protestataires se dirigeant vers le Parlement. Au moins une dizaine de personnes auraient été blessées.

Des incidents ont également été signalés entre les manifestants et des groupes ultra-royalistes au niveau de l’intersection Kiakkai.

Alors que les débats parlementaires doivent se poursuivre le 18 novembre, de nouveaux rassemblements partisans sont à anticiper. Il convient en particulier d’éviter les abords du Parlement, ou les lieux traditionnels de manifestations, à l’instar du Monument de la démocratie et l’avenue Ratchadamnoen attenante.

Un renforcement sécuritaire est à prévoir tandis que de nouveaux incidents ne sont pas à exclure.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.