Sélectionner une page

Selon la presse locale, au moins 6 personnes, dont un chef de village, ont été tuées dans la nuit du 13 au 14 novembre au cours d’une attaque menée par les rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) contre le village de Mpopi, à 17 kilomètres au sud de Biakato, dans le territoire de Mambasa.

Un déplacement massif de la population vers Biakato a été observé suite à l’agression.

Nous rappelons que le contexte sécuritaire est particulièrement dégradé dans la province de l’Ituri, marqué par une recrudescence des attaques menées par les groupes armés CODECO, ADF et FPIC à l’encontre des forces de sécurité et de la population civile (cf. nos précédentes alertes).

Une poursuite des violences n’est pas exclue.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.