Sélectionner une page

Selon la presse locale, au moins 2 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées lors de heurts ayant éclaté le 14 novembre entre les forces de sécurité et des milliers de contestataires regroupés sur la Plaza San Martín, à Lima pour protester contre la destitution l’ex-président Martin Vizcarra et l’investiture du nouveau président Manuel Merino (cf. nos précédentes alertes).

D’après les mêmes informations, la police a fait usage de tirs de gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires et les empêcher de rejoindre le siège du Congrès de la république.

Le président du Congrès péruvien, Luis Valdez, a appelé le même jour à la démission du président par intérim Manuel Merino après la mort des 2 manifestants.

Une poursuite du mouvement de contestation est à anticiper au cours des prochains jours.

Il est recommandé de se tenir à l’écart de tout rassemblement ou mouvement de foule. Des débordements ne sont pas exclus en cas d’intervention de la police.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.