Sélectionner une page

Des heurts ont éclaté le 16 novembre à Rawalpindi entre les forces de sécurité et des partisans du mouvement islamiste radical Tehreek-e-Labbaik (TLP) lors d’une nouvelle mobilisation pour protester contre la publication par le journal Charlie Hebdo de caricatures du prophète Mahomet et contre les propos du président français Emmanuel Macron sur l’islam (cf. nos précédentes alertes).

Les protestataires exigent la rupture des relations diplomatiques avec la France et l’expulsion de l’ambassadeur.

Selon des sources médiatiques, la police a fait usage de tirs de gaz lacrymogène en riposte à des jets de pierres par les manifestants et a érigé des barricades pour empêcher la foule de rejoindre Islamabad.

D’après les mêmes informations, des affrontements ont également eu lieu le 15 novembre à Faizabad.

Un important renforcement sécuritaire a été observé.

Une poursuite du mouvement de contestation est à prévoir au cours des prochains jours.

Il est recommandé de se tenir à l’écart de tout rassemblement ou mouvement de foule. Des débordements ne sont pas exclus en cas d’intervention de la police.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.