Sélectionner une page

Selon des sources locales, au moins 15 personnes, dont 5 soldats, ont été tués et 22 autres blessées au cours d’une nouvelle violation de cessez-le-feu le 13 novembre. Les affrontements ont eu lieu le long de la ligne de contrôle (LoC) dans plusieurs secteurs, dont Dawar à Bandipora, Keran à Kupwara, Uri et Naugam à Baramulla dans la vallée du Cachemire.

L’armée pakistanaise a annoncé la mort d’au moins 6 personnes dont un soldat. Au moins 22 autres ont été blessées. Des responsables indiens ont de leur côté déclaré que 6 civils, 3 soldats et un garde-frontière avaient été tués.

Plusieurs personnes vivant à proximité de la LoC se sont déplacées vers des zones plus sûres, alors que des dizaines de maisons et de hangars touchés par les tirs ont pris feu.

Une poursuite des violences est à anticipée.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.