Sélectionner une page

Selon la police, 3 personnes ont été tuées et 34 autres blessées lors des heurts ayant éclaté en marge de la manifestation tenue ce 18 novembre à Kampala pour dénoncer l’arrestation de l’opposant Bobi Wine (Robert Kyagulanyi) (cf. alerte de ce jour).

D’après la même source, « les forces de sécurité sont venues à bout des groupes violents avec des gaz lacrymogènes et des armes létales ».

Des débordements ont également été signalés dans d’autres villes du pays, en particulier à Jinja, Masaka, Mukoni et Mityana.

L’opposant n’a pour l’heure pas été libéré.

Une poursuite des manifestations et des tensions est à anticiper au cours des prochains jours. Il convient de se tenir à l’écart de tout rassemblement compte tenu du risque de heurts.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.