Sélectionner une page

Les autorités locales ont décrété l’état d’urgence le 10 novembre à Napier en raison d’inondations et de glissements de terrain provoqués par des pluies intenses qui s’abattent sur l’île du Nord depuis la veille.

Ces mauvaises conditions climatiques ont causé des évacuations et des coupures d’électricité dans la zone de Napier. Le centre-ville était submergé par les eaux ce 10 novembre.

Les inondations affectent notamment la zone de Napier Hill.

Une partie de la Havelock Road a été évacuée.

La circulation sur plus de 14 routes et rues a été coupée.

Les services de défense civile de Hawke’s Bay ont appelé les habitants à « rester chez eux”.

D’après les services de météorologie néo-zélandais (MetService), les pluies devraient être moins intenses à partir de ce jour mais une alerte contre des « pluies torrentielles » demeure en vigueur pour la zone de Hawke’s Bay.

Une alerte jaune est en vigueur sur la côte est de l’ile du nord pour des pluies violentes et des tempêtes, en particulier pour la Coromandel Peninsula, la Bay of Plenty et Gisborne. Une alerte orange pour des très fortes pluies a été émise pour les régions de Wairarapa et l’est de Wellington, où entre 25 et 40mn de pluies supplémentaires sont attendues. Le MetService a mis en garde contre un risque d’inondations et de glissements de terrain dans la zone.

Il est recommandé de faire preuve de vigilance et de suivre la situation, notamment via le MetService ainsi que les éventuelles consignes des autorités locales. 

Des perturbations sont à attendre.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.