Sélectionner une page

Plusieurs organisations d’extrême droite dont la Phalange espagnole ont appelé à la tenue de mobilisations le 20 novembre à l’occasion de l’anniversaire de la mort de Francisco Franco (1975) et de José Antonio Primo de Rivera (1936), fondateur et idéologue de la Phalange espagnole.

Le 20 novembre, une marche nocturne prendra place depuis la Calle de Génova à la Valle de los Caídos, sans plus de précisions.

Un office religieux est également prévu à partir de 19h00 (heure locale) à la paroisse de Santa Barbara de la capitale.

Enfin, un rassemblement se tiendra également au cimetière cimetière Mingorrubio-El Pardo, où Franco est inhumé.

Des contre mobilisations et des violences sont possibles en marge des évènements susmentionnés.

Un renforcement sécuritaire et des perturbations sont à prévoir.

Comme chaque année, un rassemblement est également prévu le 22 novembre Plaza de Oriente, entre 11h30 et 14h30. Cette manifestation a été interdite par les autorités. Il n’est pas pour l’heure clair si la manifestation se tiendra comme prévue. En cas de mobilisation effective, les manifestants protesteront notamment contre le projet de loi de « mémoire démocratique », à l’étude par le gouvernement de Pedro Sanchez (coalition PSOE-PSC-UP), qui pourrait poursuivre tout acte d’exaltation de la dictature et envisager une exhumation de José Antonio Primo de Rivera de la Valle de los Caídos.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.