Sélectionner une page

Selon des sources locales, un manifestant a été tué à la suite de heurts survenus en marge d’une manifestation de l’opposition sur le Champ de Mars à Port-au-Prince ce 18 novembre. Les forces de sécurité ont tiré à balles réelles et du gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires qui réclamaient la démission du président de la République Jovenel Moïse et dénonçaient l’ingérence américaine dans les affaires internes du pays,  à l’appel du parti Pitit Desalin (cf. nos précédentes alertes).

Une marche menée par le leader de Pitit Desalin a eu lieu du carrefour de l’aéroport vers l’ambassade des Etats Unis.

Au moins 2 autres personnes auraient été blessées dans une collision avec un véhicule d’une patrouille de police et une moto au cours d’une course poursuite survenue en marge de la manifestation.

Une poursuite des manifestations et des violences est à anticiper.

Il est recommandé de se tenir à l’écart de tout rassemblement ou mouvement de foule. Des débordements ne sont pas exclus en cas d’intervention de la police.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.