Sélectionner une page

Selon des sources médiatiques, des heurts ont éclaté le 9 novembre entre les forces de sécurité et des protestataires en marge d’une manifestation pour dénoncer l’insécurité dans le pays et pour réclamer justice à la suite du meurtre d’une lycéenne le 1er novembre.

D’après les mêmes informations, la police a fait usage de tirs de gaz lacrymogènes pour disperser la foule dans le parc du Champ-de-mars aux abords du palais national.

Des barricades enflammées ayant provoqué des perturbations ont également été érigées dans les rues de la capitale, notamment sur l’avenue Jean Paul 2 et à Bois Verna.

Au moins 2 véhicules de la police ont été incendiés.

Une nouvelle mobilisation a été annoncée pour le 18 novembre.

Il est recommandé de se tenir à l’écart de tout rassemblement ou mouvement de foule. Des débordements ne sont pas exclus en cas d’intervention de la police. Des perturbations sont à prévoir.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.