Sélectionner une page

A l’appel de l’opposante en exil Svetlana Tikhanovskaïa, des milliers de personnes ont manifesté à travers le pays dans la soirée du 12 novembre ainsi que le 13 suite à l’annonce de la mort d’un protestataire dans des circonstances floues. L’individu avait été interpellé le 11 par les forces de sécurité après une altercation avec des partisans rivaux sur la « place du Changement », lieu de rassemblement traditionnel de l’opposition à Minsk, avant d’être transporté à l’hôpital où il est décédé.

Dans la capitale le 13 novembre, les participants se sont rassemblés sur les lieux de l’incident et ont ensuite occupé plusieurs grandes avenues.

De nouvelles manifestations antigouvernementales sont à anticiper au cours des prochains jours, notamment le 15 novembre à l’occasion des mobilisations nationales organisées pour le 15e dimanche consécutif afin d’exiger le départ du président Alexandre Loukachenko.

Si une baisse d’affluence a été observée ces dernières semaines  lors des rassemblements, systématiquement réprimés par les forces de sécurité, un regain de participation n’est pas à exclure le 15 novembre compte tenu de ce nouvel incident. Des manifestations sont à anticiper dans la capitale, en particulier sur la « place du Changement », ainsi que dans les centres urbains du pays.

Il convient de se tenir à l’écart de tout rassemblement ou mouvement de foule. Des heurts et des interpellations sont à anticiper en cas d’intervention des forces de sécurité, au moins 1 000 personnes ayant été arrêtées lors des dernières manifestations le 8 novembre.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.