Sélectionner une page

Dans un message d’alerte en date du 10 novembre, les autorités diplomatiques américaines ont mis en garde contre la tenue d’une manifestation le 11 à Erevan en protestation contre la signature de l’accord de fin des hostilités dans le Nagorny Karabakh, signé la veille entre le Premier ministre arménien et les présidents de Russie et d’Azerbaïdjan (cf. nos alertes précédentes).

D’après la même source, la mobilisation se tiendra à 13h00 (heure locale) sur le Square de la Liberté.

Washington a également indiqué que d’autres manifestations pourraient se poursuivre au cours des prochains jours.

Nous rappelons que des manifestants en colère avaient pris d’assaut le siège du gouvernement et du Parlement dans la nuit du 9 au 10 novembre. Les protestataires jugent que la signature du cessez-le-feu marque une défaite de l’Arménie dans le conflit du Nagorny Karabakh.

La police avait réussi à reprendre le contrôle du siège du gouvernement et du Parlement dans la matinée du 10 novembre. Durant la journée, certains protestataires ont tenté de bloquer la circulation dans le centre d’Erevan, et en particulier sur l’avenue Abovian.

Dans ce contexte, une poursuite des manifestations est à attendre au cours des prochains jours. Il conviendra de s’en tenir éloigné, compte tenu du risque de violence.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.