Sélectionner une page

Selon plusieurs médias, le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué dans un communiqué publié le 12 novembre via sa chaîne de propagande sur Telegram, la responsabilité de l’attentat à l’explosif ayant visé un cimetière non musulman lors d’une cérémonie commémorative de l’armistice rassemblant plusieurs membres de chancelleries occidentales le 11 novembre à Jeddah.

Pour rappel, l’attaque a blessé plusieurs personnes, notamment un membre des forces de police saoudiennes et un employé consulaire de nationalité grecque. Un ressortissant britannique aurait également été légèrement blessé selon plusieurs sources médiatiques non confirmées.

Pour rappel, les autorités françaises ont appelé « à la vigilance maximale » à l’égard des ressortissants français résidents ou de passage dans le Royaume, en particulier « à l’occasion des déplacements ».

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.