Sélectionner une page

De source locale, une attaque à la grenade a été rapportée le 11 novembre contre le cimetière non musulman d’al-Balad à Djeddah. Une cérémonie commémorative du 11-Novembre, organisée par plusieurs représentations diplomatiques dont la France, était la cible de l’attaque.

La grenade aurait été jetée par-dessus le mur d’enceinte du cimetière. Plusieurs expatriés étaient présents lors de la cérémonie. Un diplomate européen a indiqué que 4 personnes auraient été blessées par l’attentat, dont un ressortissant grec et un italien. Des gardes saoudiens auraient également été touchés. Une source diplomatique française a indiqué que l’assaillant avait été arrêté.

Les autorités saoudiennes n’ont pour l’heure donné aucune précision sur l’attaque et le nombre de blessés.

En réaction à cet attentat, l’ambassade de France à Riyad a renouvelé ses « appels à la vigilance maximale » à l’égard des ressortissants français résidents ou de passage dans le Royaume, en particulier « à l’occasion des déplacements ».

Pour rappel, un ressortissant saoudien avait attaqué au couteau le 29 octobre un garde du consulat français à Djeddah.

Ces nouvelles attaques en Arabie saoudite interviennent dans le contexte d’un climat de colère contre la France dans le monde musulman en raison des republications des caricatures du prophète Mahomet par le journal Charlie Hebdo et des propos du président français Emmanuel Macron sur l’islam. Pour rappel, plusieurs organisations terroristes, dont al-Qaïda, ont explicitement appelé à viser les intérêts français en France comme à l’étranger.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.