Sélectionner une page

Dans un bulletin d’alerte publié le 13 novembre, le National Hurricane Center (NHC) a indiqué que la tempête tropicale Lota devrait se renforcer et devenir un ouragan majeur à l’approche de la côte de l’Amérique centrale, avec un risque de vents violents et de pluies torrentielles sur certaines parties du Nicaragua et du Honduras à partir du 14 novembre, et notamment les 15 et 16 novembre.

Le 13 novembre, Lota se trouvait à 499 km au sud-est de Kingston, en Jamaïque, en direction ouest-sud-ouest à une vitesse de 11 km/h, avec des vents de 56 km/h.

D’après la même source, des crues soudaines provoquant des glissements de terrains et des inondations sont à attendre jusqu’au 18 novembre dans des parties d’Haïti, de la Jamaïque, ainsi que le long de la côte sud-ouest de la République dominicaine le 19 novembre.

La porte-parole de la protection civile de l’Honduras(Copeco) a annoncé que des évacuations forcées avec l’intervention de l’armée et la police ont été ordonnées dans la région de San Pedro Sula.

Nous rappelons que la tempête Eta, ayant touché terre en bilwi le 3 novembre, avait fait plus de 200 morts et disparus, dont 150 au Guatemala et 60 en Honduras.

Une poursuite des perturbations et des fortes intempéries est à attendre au cours des prochains jours.

Point mensuel des pays à risque

Recevez gratuitement le bilan de l'actualité mondiale et le calendrier des événements sûreté-sécurité du mois à venir.

Vous êtes abonné au Point Mensuel des Pays à Risque.